Enric Duran, porte-voix de la Révolution Intégrale

(Original sur cette page: http://nantes.indymedia.org/article/27251 )

J’ai rencontré Enric Duran (le Robin des Banques) en mars 2010 et découvert du même coup les initiatives catalanes autogestionnaires : les EcoXarxès (les x se prononce ch) et la Coopérative Intégrale Catalane, encore en cours d’élaboration lors de ma première visite.

Cet article est classé dans la catégorie économie mais englobe des champs bien plus vaste de la vie quotidienne…

Le fonctionnement de la coopérative intégrale catalane
Le fonctionnement de la coopérative intégrale catalane

J’y suis retournée trois fois depuis, et à chacune de mes visites, je suis revenue un peu plus convaincue que ce mouvement qui a lieu dans toute la région – et qui depuis le 15M s’est répandu dans le reste de l’Espagne – est une autre forme de révolution : On renverse l’ordre établi en remettant en question ses fondements. On critique, on discute, on imagine comment nous, nous voudrions vivre, nous organiser, et on le met en place directement depuis la base.

Il est difficile de rendre compte de ce mouvement qui a lieu depuis plusieurs années dans cette région dévastée par la crise systémique. Les projets qui s’y concrétisent sont si ambitieux que cela peut paraître surréaliste… Et pourtant, c’est concret, vivant, rebelle et autogéré!

Je crois que la difficulté à prendre la mesure de cette révolution réside dans la différence des positionnements : nous subissons encore au quotidien le joug capitaliste alors que lorsque l’on est en Catalogne, avec toutes ces personnes en mouvement, nous nous organisons collectivement pour ne plus le subir, et finalement en sortir totalement.

Je vais essayer de revenir sur l’action d’Enric et ce qu’on entend par CIC (on prononce sic) dans les grandes lignes. J’espère que cela vous donnera envie de creuser et de passer à l’action que vous soyez à Nantes, en Bretagne ou ailleurs.

Un retour sur les faits :

Le 17 mars 2009 , Enric annonçait lors d’une conférence de presse à l’université (occupée) de Barcelone, qu’il avait exproprié aux banques 492 000€ entre 2006 et 2008 pour les reverser dans la consolidation du mouvement social autogestionnaire catalan. Une part du pactole avait permis la publication des journaux Crisi? (200 000 exemplaires le 17 septembre 2008, deux jours après la faillite de Lehman Brothers) et Podem!. Cette conférence avait notamment pour objet de faire la promotion de cette dernière publication massive tout en déclarant publiquement n’avoir jamais eu l’intention de rembourser un seul des 68 prêts qu’il avait contracté auprès de 39 banques.

Tout comme l’opération d’expropriation, Podem! était aussi une étape. Les 350 000 exemplaires de ce journal dressaient un bilan des petites solutions éparses existantes, les alternatives au système marchand, et proposaient la création d’une structure autogérée régionale : la Coopérative Intégrale Catalane. Le but d’une telle création était de protéger les initiatives existantes du système dominant et leur garantir le plus de libertés possible, les approfondir, faciliter l’émergence de nouvelles créations, créer des outils communautaires pour l’autogestion.

Enric avait été arrêté après avoir donné cette conférence, mais malgré tous les efforts de la presse dominante à le faire passer pour un escroc, la population s’est prise de sympathie pour cet activiste autogestionnaire. En un peu plus de deux mois il fut possible de réunir les 50 000€ nécessaires à sa libération provisoire (il n’avait naturellement pas prévu de payer cela avec l’argent exproprié!).

A sa sortie, avec ses camarades et les lecteurICEs de Podem! qui les ont rejoint, il s’est attelé à mettre sur pied cette Coopérative Intégrale Catalane dont j’ai pu suivre l’incroyable évolution de 2010 jusqu’à aujourd’hui. Je pourrais en parler des heures, mais ça n’est pas le sujet de cet écrit…

En janvier dernier, 4 ans quasiment après les faits, Enric a appris sa convocation à une audience pénale le 12 février 2013. Le Fisc et 14 des banques qu’il a expropriées le poursuivent et réclament à son encontre 8 ans de prison.

Nous sommes le 2 mars, et Enric n’a pas été jugé puisqu’il a disparu de la circulation. Il ne se prive pas en revanche de donner des nouvelles via des communiqués qu’il écrit depuis son exil “quelque part en Europe”.

Il protège sa liberté et avec d’autres camarades, construit une structure autogérée pour éviter la prison aux activistes désobéissantEs afin que fomente la Révolution Intégrale : le Revolution Action Désobéissance Intégrale : http://radi.ms/

Vous trouverez la traduction de ses communiqués ici : http://enricduran.cat/fr/ Cette révolution qui a lieu en Catalogne peut s’étendre au monde entier. Il suffit de s’organiser pour cela. L’indignation ne suffit pas! http://integrarevolucio.net/

Et ici, la campagne de financement participatif pour le projet RADI, “Plus aucun désobéissant en prison”

http://www.verkami.com/projects/4793-la-desobediencia-n…egral

Contactez-nous pour participer à la traduction du site d’Enric ou proposer votre aide sur d’autres ressources de la Révolution Intégrale! Ecrivez à ecorezonao@mailoo.org en précisant [TRAD] en objet.

Speak Your Mind

*